Route de la Mer d’Arousa et la Rivière Ulla

Étape : Arousa Norte

  • Difficulté Moyenne
  • Durée estimée 50min

Ribeira

  • Difficulté Moyenne-Basse
  • Durée estimée 10min

Par le nord de la ria, Ribeira et son île de Sálvora sont la porte de la route maritime et fluviale à Compostelle. Aux attraits naturels et architecturaux, s’ajoutent à Ribeira un puissant port de pêche, leader d’Espagne en pêche côtière. De la halle de cette ville, des marchandises partent tous les jours pour toute l’Europe.

Le littoral possède des plages magnifiques comme celles de Río Azor, Coroso, O Castro et A Furna, des merveilles naturelles comme le site de Corrubedo et son ensemble de dunes, et des miradors qui vous offrent des vues de la grande ria : Saint Roch, Pedra da Rá et Mont Facho, entre autres.

L’héritage préhistorique laisse également des témoignages sous forme de monuments mégalithiques – présidés par l’impressionnant Dolmen de Axeitos – ou des villages fortifiés, comme celui d’A Cidá. Et même les restes, à Aguiño, d’un possible port d’origine phénicienne.

Chaque été, Ribeira célèbre ses fêtes patronales – le 12 septembre –, la Fête de la Dorna – le 24 juillet – et la Fête du Pouce-pied, à Aguiño. Les restaurants du lieu préparent avec soin et un excellent résultat, les succulents produits de la mer.

A Pobra do Caramiñal

  • Difficulté Moyenne-Basse
  • Durée estimée 10min

A Pobra do Caramiñal est une des villes les mieux conservées de la ria d’Arousa. Elle possède un grand trésor historique et artistique, constitué d’églises et de pazos de grand intérêt. Sur l’écusson actuel apparaît aussi son empreinte jacobée : un bateau naviguant sous deux coquilles saint jacques.

La commune est le résultat de la fusion, au XIXe siècle, de deux localités : A Pobra do Deán et O Caramiñal. À cette époque, les conserveries locales – aux mains d’industriels catalans – vivaient leur plus grande splendeur.

Entre les principaux pazos apparaît la Tour Bermúdez, qui accueille le Musée Valle-Inclán. Ce dernier contient différents objets associés à la vie de l’illustre écrivain, qui affirmait être né sur un bateau en pleine ria d’Arousa, entre Vilanova et A Pobra.

De nos jours, A Pobra est aussi une attrayante localité avec des plages très fréquentées aux mois de juillet et août, des routes de randonnée par la sierra d’O Barbanza ou encore des routes littéraires qui suivent les pas de l’immortel dramaturge et romancier Ramón María del Valle Inclán.