Chemin Français

Le Chemin Français est l’itinéraire jacobée le plus traditionnel et le plus reconnu à niveau international.

Por San Xil:

  • Longueur 154,7 Km
  • Difficulté Moyenne

Por Samos:

  • Longueur 161,7 Km
  • Difficulté Moyenne
Une des pages du Codex Calixtinus avec un dessin en miniature de l’apôtre Jacques.

C’est le Chemin par excellence. L’itinéraire jacobée le plus traditionnel et le plus reconnu à niveau international. Il a déjà été décrit en 1135 dans le Codex Calixtinus, livre fondamental jacobée. Le Livre V de ce codex constitue un véritable guide médiéval du pèlerinage à Saint Jacques. Il explique les tronçons du Chemin Français depuis la France et informe dans le détail sur les sanctuaires de la route, de l’hospitalité, des gens, de la nourriture, des fontaines, des coutumes locales, etc. Tout est écrit avec la rigueur et la clarté que nécessite une réponse pratique à une demande particulière : le pèlerinage à Saint Jacques.

Ce guide, attribué au prêtre français Aymeric Picaud, met en évidence le désir politique et religieux de faire la promotion du sanctuaire compostellan et faciliter l’accès jusqu’à celui-ci. Lorsque ce livre a été fait, le Chemin Français et les pèlerinages atteignaient leur apogée et le Chemin Français la plus grande affluence, mis à part le moment actuel. Saint Jacques est devenue le but de pèlerins en provenance de tout le monde chrétien.

Tracé de la route et points d’intérêt

Le Livre V du Codex Calixtinus constitue un véritable guide médiéval du pèlerinage à Saint Jacques. Il explique les tronçons du Chemin Français depuis la France.

Au fil des siècles et des avatars politiques et religieux européens, l’itinéraire physique du Chemin Français a perdu son poids spécifique. Ce ne sera qu’à la fin du XIXe siècle que l’intérêt pour Saint Jacques connaîtra un nouvel essor, qui a continué pendant la deuxième moitié du XXe siècle, avec la récupération progressive du vieil itinéraire, reconnu à niveau international comme l’un des symboles historiques de l’unité européenne.

Le Chemin Français possède un tracé précis en France à travers les quatre voies principales décrites dans le Codex Calixtinus. Parmi ces routes, trois (Paris-Tours, Vézelay-Limoges et Le Puy-Conques) entrent en Espagne par Roncevaux, en Navarre, alors que la quatrième (Arles-Toulouse) entre par le col de Somport et continue jusqu'à Jaca, sur le territoire d’Aragon. L’itinéraire de Roncevaux, qui traverse la ville de Pampelune, rejoint l’itinéraire aragonais à Puente la Reina (Navarre).

À partir de Puente la Reina, le Chemin Français garde un seul itinéraire qui traverse des localités et des villes du nord de l’Espagne aussi importantes qu’Estella, Logroño, Santo Domingo de la Calzada, Burgos, Castrojeriz, Frómista, Carrión de los Condes, Sahagún, León, Astorga, Ponferrada et Villafranca del Bierzo.

Le Chemin Français entre en Galice par la région du Bierzo.

Les Chemins Français, Anglais, du Nord et Primitif, ainsi que toutes les entrées à Saint Jacques de Compostelle, sont délimités officiellement par le Gouvernement de Galice. Les informations peuvent être consultées sur www.cultura.gal/es/caminos-santiago.