Camino del Norte

C’est par ce chemin que passaient des dévots de tout le nord de la Péninsule, et même – par terre ou par mer – provenant d’autres territoires tels que l’Angleterre, la Flandre, l’Allemagne et la Scandinavie.

Por Ribadeo :

  • Longueur 195,5 Km
  • Difficulté Moyenne

Por Santiago da Ría de Abres:

  • Longueur 191,1 Km
  • Difficulté Moyenne
Chemin du Nord

Après le Chemin Primitif, cette route, qui passe par la côte d’Asturias et entre en Galice par la ria de Ribadeo, a gagné en importance au bas Moyen Âge. À cette époque, les pèlerinages maritimes étaient à leur apogée et à Oviedo commençait à se célébrer le Jubilée de la Sainte Croix.

Les pèlerins de la fin du Moyen Âge, avides de vénérer des reliques et d’obtenir des indulgences, visitaient Oviedo en complément de leur voyage pieu à Compostelle.

Tracé de la route et points d’intérêt

Le Chemin entre en Galice en traversant un bras de mer à travers la belle ria de Ribadeo. Certains pèlerins optaient pour la contourner, en évitant la rivière Eo, pour la traverser ensuite par le pont de Saint Jacques d’Abres. De nos jours, le Ponte dos Santos a rapproché les deux communautés autonomes.

Le Chemin du Nord a maintenu sa vitalité jusqu’au XVIIIe siècle. Et il attirait non seulement des pèlerins d’Asturias, mais également des dévots de tout le nord de la Péninsule et même – par terre et par mer – provenant d’autres zones d’Europe telles que l’Angleterre, la Flandre, l’Allemagne et la Scandinavie. Beaucoup de pèlerins arrivaient attirés par les reliques du sanctuaire de Saint Sauveur d’Oviedo et, bien entendu, par la cathédrale compostellane.

Ce chemin a été une route de pèlerins illustres. Il a été associé à Saint François d’Assise qui, selon la tradition, a fait le pèlerinage à Saint Sauveur d’Oviedo et à Saint Jacques en 1214. À la fin du XVe siècle l’évêque arménien martyre d’Azerbaïdjan ferait le chemin aller et retour. Au XVIe siècle, Jacob Sobieski, père du roi Jean III de Pologne. Et de la fin du XVIIIe nous avons le témoignage écrit de Jean Pierre Racq.

Après Castropol – dernière localité d’Asturias – le Chemin entre en Galice en traversant un bras de mer à travers la belle ria de Ribadeo. Certains pèlerins optaient pour la contourner, en évitant la rivière Eo, pour la traverser ensuite par le pont de Saint Jacques d’Abres. De nos jours, le Ponte dos Santos a rapproché les deux communautés autonomes.

Le point de départ en Galice est Ribadeo, dans la province de Lugo. D’ici à la cathédrale de Saint Jacques il y a 198 km. L’itinéraire est signalisé à l’aide d’une plaque en céramique avec la représentation de la coquille saint jacques. Cette information complète les indications essentielles de la flèche jaune.

En 2015, le Chemin du Nord a été classé par l’UNESCO, avec le Chemin Primitif, Patrimoine de l’Humanité, la plus grande reconnaissance que peut recevoir un bien culturel. De plus, vous passerez par des paysages qui sont Réserves de la Biosphère, comme les environs de la rivière Eo ou les Terras do Miño, entre autres.