Camino de Fisterra et Muxía

Cette route jacobée a comme point de départ la ville de Saint Jacques et comme point d’arrivée le cap Fisterra et le sanctuaire de la Vierge da Barca de Muxía.

Muxía-Fisterra:

  • Longueur 90,9 Km
  • Difficulté Moyenne

Fisterra-Muxía:

  • Longueur 117,6 Km
  • Difficulté Moyenne
Bateaux de pêche dans le port de Fisterra

Jusqu’à la fin du Moyen Âge, la Costa da Morte était le dernier territoire connu. L’endroit par lequel les peuples préromains croyaient que les âmes montaient au ciel. Un espace mythique et symbolique qui laisserait bouche-bée les conquérants romains lorsqu’ils voyaient disparaître le soleil derrière l’océan immense. Depuis, l’extrémité du cap de Fisterra attire tous les visiteurs de la même manière.

Le Chemin jacobée de Fisterra et Muxía est la reproduction la plus fidèle de ce cri historique du pèlerin qui s’exclame Ultreia ! (“Nous allons plus loin !”), alors qu’un autre lui répond Et suseia ! (“Et nous allons plus haut !”). Car c’est en effet au-delà du but à Compostelle – après s’être prosternés devant les restes de l’apôtre Jacques – que beaucoup de pèlerins décident de connaître cette fin du monde, et n’hésitent pas à surmonter les sacrifices des dures journées passées pour marcher maintenant, quatre ou cinq jours de plus. Il reste 89 kilomètres pour Fisterra et 87 pour Muxía.

Tracé de la route et points d’intérêt

Le Chemin jacobée de Fisterra et Muxía est la représentation la plus fidèle de ce cri historique du pèlerin, qui s’exclame : Ultreia ! (“nous allons plus loin !”), alors qu’un autre répondait : Et suseia ! (“et nous allons plus haut !”).

L’histoire de cette route a été un mélange de paganisme et de l’ultérieur processus de christianisation. À partir du XIIe siècle, le Codex Calixtinus associe ce Chemin à la tradition jacobée. De plus, deux des dévotions religieuses les plus populaires de Galice ont leur siège à Fisterra et Muxía : le Saint Christ de Fisterra – dont le licencié Molina (XVIe siècle) affirmait que “les plus fervents qui viennent voir l’apôtre vont également le voir” – et le sanctuaire de la Vierge da Barca de Muxía.

Le double nom du Chemin – Fisterra et Muxía – nous indique que ce final après le but a deux objectifs. À l’endroit dit Oliveiroa, le Chemin se divise : vous pouvez arriver d’abord à Fisterra à travers Corcubión, ou bien à Muxía. Quel que soit votre choix, il faut ensuite faire la route entre les deux villes sur un trajet plein de lumière et de nature.

Vous aurez laissé derrière vous une très belle sortie de Saint Jacques entre bois de chênes centenaires et le cours de la poétique rivière Sarela. Ensuite, le passage par la ville d’origine médiévale de Negreira ou la région bétaillère de Xallas.

+ Information