Le livre V est le plus connu, car il décrit les chemins de Saint Jacques en France et en Espagne, la route de pèlerinage créée entre le Xe et le XIIe siècle pour atteindre Compostelle