L’ermite Paio avait remarqué pendant plusieurs nuits des lumières énigmatiques au dessus de la forêt de Libredón et en a informé l’évêque Teodomiro de Iria

Les rois d’Asturias Alphonse II et Alphonse III, avec la cour d’Oviedo, sont les premiers pèlerins connus du IXe siècle

+ Information

L’histoire nous parle aussi du pèlerinage à la tombe de l’apôtre, en 1214, de Saint François d’Assise

Dès les premiers temps du pèlerinage, la Couronne, l’Église et le peuple ont organisé un service permanent d’aide médicale et spirituelle

À la fin du XIVe siècle, la Galice côtière – avec le port d’A Coruña comme référence – renforcera avec l’Europe atlantique un dynamisme commercial ayant d’excellents résultats

En mai 1589, craignant une attaque à Compostelle des anglais de Francis Drake, dont les bateaux attaquaient A Coruña, l’archevêque Juan de Sanclemente a fait cacher le corps de l’apôtre

Pendant les années 1950 et 1960 la reprise a commencé timidement, avec la création des premières associations jacobées de Paris (1950) et d’Estella (1063), et la célébration des années saintes 1965 et 1971

Dans ce début de siècle et de millénaire, le pèlerinage jacobée est plus que jamais un phénomène transversal : d’une part, spirituel et œcuménique, également ouvert à la connaissance, à l’amitié et à la compréhension mutuelle.

+ Information